Créer un
Opéra Coopératif

La Fabrique Opéra accueille de nouveaux porteurs de projets
Vous partagez nos valeurs et souhaitez développer
le concept sur votre territoire ? C'est possible.

Vous souhaitez développer un projet de la Fabrique Opéra ?

L’appel à projets est lancé !

Il s’étend jusqu’au 15 Juillet 2018.

Pour postuler, lisez bien les informations ci dessous. Postulez ensuite en remplissant vos informations sur le formulaire en bas de page. Vous recevrez ensuite un lien vers un court questionnaire pour recueillir quelques informations sur vous et votre territoire.

L’appel à projets

La Fabrique Opéra essaime partout en France. Elle recherche des porteurs de projets pour créer des opéras coopératifs partout sur le territoire. L’objectif de faire rayonner l’opéra auprès de nouveaux publics, de diffuser cet art pour renouveler le public de l’opéra et de valoriser la formation professionnelle.

L’appel à projet consiste à proposer à de nouveaux acteurs culturels de rejoindre le concept et le label développé à Grenoble par La Fabrique Opéra en créant de nouvelles associations en région. Chaque nouvelle  structure produira un opéra coopératif chaque année.

L’opéra coopératif

C’est un concept créé par Patrick Souillot, chef d’orchestre et fondateur de La Fabrique Opéra Grenoble il y a 11 ans.

L’opéra coopératif s’appuie sur 4 fondamentaux :

  • Un nouveau modèle pédagogique : impliquer les lycées du territoire

Les spectacles fédèrent à Grenoble 450 élèves de différentes formations et offrent un projet qui mobilise les compétences du territoire pendant plus de six mois pour plus de 20 classes (Septembre – Mars). La musique devient un vecteur de lien social, de formation et d’intégration

  • Un nouveau modèle social : investir un lieu populaire

Chaque projet local est proposé dans un lieu apprécié des jeunes et néophytes, pour aller à la rencontre du public visé. Les salles sont aménagées et optimisées pour l’occasion.

  • Un nouveau modèle économique : l’autofinancement

Le modèle économique de La Fabrique Opéra repose sur des recettes propres de 65% (50% pour le Labopéra). Le reste étant réparti à parts égales entre les subventions et mécénat. Les tarifs sont abordables.

  • Un nouveau modèle artistique : l’introduction d’une narration en français.

Laissée à l’appréciation du metteur en scène une narration en français est introduite à des moments clés de l’opéra. L’objectif est de déconnecter le moment musical de la compréhension de l’histoire et permettre au public de suivre le fil narratif.

L’opéra coopératif repose sur des valeurs partagées par tous :

  • L’excellence artistique: le plateau, la technique et postes clés sont assurés par des professionnels afin de garantir un spectacle de haute qualité et amener les amateurs (chœur et éventuellement orchestre qui peut être professionnel, amateur, ou mixte) et la jeunesse à se surpasser.
  • L’enthousiasme: en s’appuyant sur les compétences et la motivation de la jeunesse autour d’un projet artistique grandiose
  • La transmission: car les acteurs professionnels co-construisent avec les jeunes en formation les éléments de mise en scène de l’opéra.
  • La fédération: enfin, car l’agrégation de compétences et d’enthousiasme conduit les acteurs à se surpasser

Les porteurs de projet

Pour réussir, le projet de la Fabrique Opéra doit être porté par des acteurs culturels locaux, qui ont une connaissance et une implantation forte sur leur territoire. La structure nationale de La Fabrique Opéra apporte le savoir-faire et accompagne les porteurs de projet à chaque étape de la réalisation de leur projet.

Les engagements du porteur de projet :

  • Monter et piloter une association locale réunissant des acteurs économiques et artistiques locaux
  • Réunir les différentes parties prenantes : conseil d’administration, établissements, direction artistique et technique.
  • Choisir et engager les éléments clés du projet d’opéra : choix du lieu, de l’œuvre, du calendrier, de l’orchestre et des chœurs, des solistes (recrutés sur auditions ouverte)
  • Piloter les éléments clés du suivi du projet : direction du projet, suivi des partenariats et du budget, de la communication et de la billetterie, de la relation avec les établissements et acteurs artistiques.
  • Commencer la première année par un projet à dimensionnement réduit type Labopéra (voir ci après).

Les acteurs artistiques et techniques, les œuvres et solistes sont choisis par le porteur de projet. L’objectif est de doter le porteur de projet d’une vision à 360° avec l’aide de la structure nationale afin d’être autonome et maître de sa structure après deux années.

Qu’apporte La Fabrique Opéra ?

  • Un concept et un label, incluant un réseau de partenaires et un savoir-faire accumulé pendant onze années.
  • Un soutien financier et une avance de trésorerie pour aider au démarrage du projet
  • Une méthodologie complète, permettant d’appréhender tous les aspects du projet
  • Un soutien humain quotidien, incluant une formation initiale et continue, et une mise à disposition de ressources humaines sur le terrain lorsque cela est nécessaire.

Les objectifs

La structure nationale de La Fabrique Opéra a pour objectif de sélectionner 1 à 2 porteurs de projets chaque année dans différentes régions de France.

La Fabrique Opéra crée deux formes de projets :

  • La petite forme : Le Labopéra

De dimensionnement financier inférieur à celui d’une Fabrique opéra, le Labopéra peut faire l’objet de coupures dans l’œuvre. Il doit obligatoirement être produit dans plusieurs lieux pour un rayonnement réellement régional, avec dans chaque endroit, l’implication d’acteurs locaux. Il peut être envisagé plus de représentations afin de parvenir à un modèle économique équilibré, si de petites salles sont choisies. Les Labopéras s’appuient sur les 4 fondamentaux de l’opéra coopératif.

  • La grande forme : La Fabrique opéra

De dimensionnement financier supérieur, le projet La Fabrique Opéra a lieu dans une salle populaire de type Zénith. Les conditions sont : un territoire à grand potentiel et la présence d’une salle conséquente pour accueillir un opéra coopératif.

Le choix du type de projet dépend de l’ambition du porteur de projet et du potentiel du territoire. Le porteur de projet devra entamer sa première opération par un projet à dimensionnement économique plus réduit, type Labopéra.

Critères de sélection

Pour être éligible à la création d’un Labopéra, le candidat doit :

  • Être un chef d’orchestre.
  • Être un artiste engagé dans des projets entrepreneuriaux.
  • Avoir des qualités avérées de management.
  • Avoir la volonté de travailler avec des musiciens, choristes et solistes amateurs.
  • Pouvoir collaborer avec les établissements scolaires : chefs d’établissements, enseignants et jeunes.
  • Pouvoir mobiliser ses connaissances du territoire et ses contacts pour faire vivre le projet.

Les territoires envisagés doivent répondre à deux critères :

  • La présence de lycées professionnels et techniques motivés pour s’intégrer aux projets.
  • Des salles pouvant accueillir les productions.

Candidater

Pour déposer votre dossier, remplissez le premier formulaire ci dessous. À la suite de cet envoi, un code d’accès vous sera fourni pour accéder à une nouvelle interface vous permettant de remplir votre dossier de candidature au fur et à mesure et d’y intégrer les pièces jointes demandées (lettre de motivation/ CV / étude du territoire).

Calendrier

  • Ouverture de l’appel à projets : début mars 2018
  • Date limite de dépôt de dossier en ligne : 15 juillet 2018
  • Pré-sélection des candidatures par une équipe d’experts : Fin juillet 2018
  • Les candidats présélectionnés seront informés de leur acceptation et passeront un test managérial encadré individuellement : juillet/août
  • Les porteurs de projet auront un rendez-vous pour passer devant une commission : août 2018
  • Commission et sélection finale des porteurs de projets par un jury : septembre 2018
  • Début du projet avec une équipe réunie et une semaine de formation gratuite à Grenoble : Octobre 2018.

Merci de remplir ce formulaire