Labopéra Périgord Dordogne

L'OPÉRA 2022 : Carmen de G. BIZET

Pour sa première édition en Avril 2022, le Labopéra Dordogne a choisi un opéra emblématique : Carmen de G. Bizet. Emmené par 400 jeunes de tout le département et au delà, le Labopéra Dordogne est une véritable aventure coopérative et intégrative, dirigé par Chloé Meyzie. Il aura lieu au Palio de Boulazac pour 2 représentations exceptionnelles. Entre dans la magie de Seville ! Découvrez l’aventure unique du Labopéra en Dordogne pour la première fois.

Patience ! Le prochain opéra du Labopéra Dordogne aura lieu dans exactement…
(si vous ne voyez pas apparaître le compteur, merci d’actualiser la page)

Carmen de G. BIZET

L'OPÉRA 2022

Principales informations

  • Carmen - Opéra en IV Actes de G. BIZET
  • Livret de Henri Meilhac et L. Halévy
  • Les 2 et 3 Avril 2022
  • Le Palio - Boulazac
  • Direction I Chloé Meyzie
  • Mise en scène I Gersende Michel

La Distribution

  • Astrid DUPUIS (Carmne)
  • Julie GOUSSOT (Micaela)
  • Louis ZAITOUN (Don José)
  • Mikhael PICCONE (Escamillo)
  • Pierre BARRET-MEMY (Morales)
  • Zuninga (Gautier JOUBERT)
  • Frasquita (Sonia MENEN)
  • Mercedes (Elise MARTINEAU)
  • Don Carie (Virgile FRANNAIS)
  • Remendado (Germain BARDOT)

Résumé de l'histoire

Carmen est un opéra-comique en quatre actes de Georges Bizet, sur un livret d’Henri Meilhac et Ludovic Halévy, d’après la nouvelle de Prosper Mérimée.
Créée en 1875, Carmen éblouit le public à travers sa musique dont la clarté́ et la puissance tragique est sans égal. C’est un théâtre bouillonnant de vie, où l’amour et ses ravages naissent et meurent sous le ciel de Séville et de ses ferias. Depuis plus d’un siècle, Carmen dans sa robe étincelante captive les foules qui tombent sous son charme.

Les acteurs

L'ÉQUIPE DU LABOPERA PERIGORD DORDOGNE

À l’orée de sa carrière, Chloé Meyzie vient d’être nommée directrice artistique et musicale de l’Ensemble Instrumental de la Mayenne, orchestre professionnel à géométrie variable, pour un mandat de 3 ans.
Elle devient, en 2021, le maître d’œuvre du Labopéra Périgord-Dordogne, projet d’opéra coopératif faisant partie du réseau national de La Fabrique Opéra, et dirigera Carmen de Bizet en avril 2022.
Elle fera ses débuts avec l’Orchestre Colonne en septembre et décembre 2021 à Paris.
Lauréate de l’édition 2021 de l’International Conducting Competition de Bucarest avec le Bucharest Symphony Orchestra, Chloé remporte le BMI Award (Bucharest Music Institut Award) à l’issue de la finale du concours.

Parallèlement à sa formation initiale au conservatoire à rayonnement régional de Limoges (DEM de musique de chambre, saxophone, analyse et histoire de la musique), elle étudie la musique et la musicologie dans le cadre d’un cursus universitaire. Elle est ainsi diplômée de Paris-Sorbonne (Licence) et de l’Université de Tours (Master et Doctorat). En 2015, elle obtient le titre de Docteure en musique et musicologie en soutenant une thèse sur les grands orchestres de jazz en France depuis 1945 à nos jours. Son statut de conférencière et de chercheuse l’a conduit, en plus de sa participation à de nombreux colloques, à collaborer à la rédaction de plusieurs ouvrages (Les territoires du jazz ; La Catastrophe apprivoisée : Regards sur le jazz en France ; Jazz Research Journal – Equinox, Vol. 5).

Dans le domaine de la direction d’orchestre, elle reçoit tout d’abord les conseils de Philippe Nahon avant d’être formée à l’École Normale de Musique de Paris. Elle travaille alors auprès de Dominique Rouits et obtient, en 2016, le Diplôme de Direction d’Orchestre (jury : Roger Boutry, Alexandre Myrat et Ronald Zollman), puis, en 2017, le Diplôme Supérieur de Direction d’Orchestre (jury : Laurent Campellone, Alexandre Myrat et Vincent Leroy). Elle participe à des masterclasses en France et à l’étranger, et apprend du savoir de : Cristian Macelaru, Jin Wang, Marin Alsop, Kenneth Kiesler, Grant Llewellyn, Christian Ehwald, Sigmund Thorp, Jorma Panula, Riccardo Frizza, Aurélian Azan-Zielinski et Pierre-Michel Durand.

Plusieurs projets lui ont déjà permis de réaliser de belles rencontres artistiques dans de nombreuses régions de France mais aussi à l’international. Chloé a ainsi dirigé, entre autres le Bucharest Symphony Orchestra, la Camerata Regala de Bucarest, l’orchestre du Maggio Musicale de Florence, le Danube Symphony Orchestra, l’Orchestre Prométhée et l’Orchestre National de Bretagne. En tant que cheffe assistante, elle collabore avec le festival Music in the Alps en Autriche (2018). En 2020, elle se tourne vers l’opéra baroque et dirige Alcina de Haendel lors de l’Académie Lyrique de Vendôme. Enfin, elle a été cheffe assistante auprès de Dominique Rouits pour l’orchestre de l’Opéra de Massy lors de la saison 2017-2018.

Chloé MEYZIE

Chef d'orchestre - Porteur de projet du Labopéra Dordogne

Gersende MICHEL

Metteur en Scène
Tout d’abord assistante puis metteuse en scène de théâtre, j’ai rencontré l’opéra en 2009. C’était Rigoletto de Verdi et ce fut un choc, une évidence, une perspective dans mon métier de metteuse en scène que je n’avais pas envisagée jusque-là. J’ai eu la chance depuis d’aborder Aïda et La Traviata de Verdi, La Bohème et Madame Butterfly de Puccini ou encore Roméo et Juliette de Gounod ! J’ai collaboré avec des chefs d’orchestre tels que Mélanie Thiébaud, Jacques Blanc, Debora Waldman et Patrick Souillot.
J’alterne les mises en scène de théâtre et d’opéra, les unes nourrissant les autres, en me posant toujours la question de l’émotion qui nous réunit dans une salle de spectacle et de l’histoire que l’on décide chaque jour de raconter pour vivre mieux ensemble.
Cette année, grâce au Labopéra Périgord – Dordogne, c’est l’œuvre de Bizet que j’explore et sa puissante Carmen… Je me réjouis !
Labopéra Dordogne - La Fabrique Opéra